MACBETH 

Nouvelle traduction et adaptation de l’oeuvre de W. Shakespeare

Macbeth est l’une des dernières pièces de William Shakespeare, et aussi l’une des plus noires qu’il ait écrite.

Macbeth parle de l’ascension de ce Thane des armées écossaises qui briguent le pouvoir, d’abord par voie de faits d’armes puis très vite par le régicide et le sang. Macbeth parle aussi du maintien de l’ordre par la peur et la violence, les intrigues politiques, mais surtout guerrières et revanchardes.  

Tous ces rebondissements sont teintés de magie et d’évocation aux démons comme Hecate la pâle ou encore les trois mystiques sorcières.

Les questions du mystique, du mystère et du divin se révèlent dans cette pièce. Elles font écho à leurs influences dévotes et leurs directes actions sanglantes, sur les enjeux de pouvoirs politiques et de l’avenir de peuples entiers.

C’est dans une alchimie scénique basée sur des jeux d’ombre et  portée sur un espace de jeu étendu qu’un comédien et deux musicien.nes, vont jouer cette nouvelle évocation d’un mal intemporel.

Avec Julien Michel

Violoncelle, guitare et voix Ilène Grange

Percussion Michael Escande

Voix off Léa Good, Carmel Petit et Lucie Lalande

Mise en scène et technique scène Sylvain Mengès

Création lumière Marie Vuylstecker

Création sonore Léa Grange

1ière résidence de création à la Maison des Passages (Lyon) et au Théâtre des Asphodèles (Lyon)

2018 – Novembre – 1ière résidence de création : texte et voix off

2019 – Février / Mars – 2ième résidence de création : création lumière et scénographique

2019 – Printemps : Première sortie publique