Lampedusa Beach

Lina Prosa

 

Une charrette de la mer pleine de réfugiés coule dans le détroit en face de Lampedusa. Les réfugié.es dans l’obscurité de la nuit se débattent dans l’eau. La plupart d’entre elleux se noient, meurent, on le comprend en raison du silence qui descend graduellement sur l’endroit du désastre. Une jeune femme réussit à  s’accrocher à  ses lunettes de soleil tombées dans l’eau. Pendant quelques instants, Shauba parvient à  rester à  la surface comme si ses lunettes étaient une bouée de sauvetage. Puis, comme une bouée de sauvetage percée, elles la font aller lentement vers le bas, toujours plus bas, lentement.

Elle nous raconte d’où elle vient, quelle Afrique, et pourquoi. Pourquoi le partir, pourquoi le mourir. Car elle est morte juste avant d’accoster sur les côtes de l’Europe, où elle avait dejà investi des espoirs.

Une écriture théâtrale contemporaine remarquable, signée Lina Prosa, autrice résidente de Sicile, témoin des arrivées tragiques des réfugié.es d’Afrique, qui misent tout sur le devenir. Tout, même la vie.

Avec Ilène Grange, lecture vive et chants italiens

Festival Migrants scène Lyon et Dijon

Médiathèque de Gien

Réseau des Médiathèques de la COVE

Musée de la Résistance et de la déportation de Lyon

Service culturel de La Tour du pin

2015 – Festival Migrants scène Lyon (Le plongeoir) et Dijon (asso Cimade)

2016 – Médiathèque de Gien

2016 – CHRD Lyon

2017 – Grenier des Halles La Tour du pin