Instants de réfugié.es

 

Trois espaces – Un interprète par espace – Chaque espace sera visité par 5 à 25 personnes du public pendant environ 12 minutes, puis le public circulera d’espace en espace pour découvrir les autres personnages. Les comédien.nes poursuivront avec le groupe suivant dans l’idée d’un roulement.

Chaque tente est un univers, celui du personnage réfugié.e qui s’y trouve.

Nous avons imaginé trois personnages venant de trois pays d’origine distincts: l’Erythrée, l Afghanistan et la Syrie et témoignant de trois lieux différents : Paris, Calais, Jordanie (camp de Zaatari)

Chacun de ces pays d’origine, sa culture, ses odeurs, ses couleurs, ses sons, traversent chacun de nos personnages, tout comme le pays qui l’accueille, qui lui aussi possède sa propre physique et son atmosphère. C’est dans cette réunion de culture et de sensations que le personnage nous reçoit.

Au delà des sensations qui font ces cultures croisées, il y a le souvenir de l’exil, la grande précarité du présent et l’incertitude de l’avenir.

Il y a aussi l’accueil qui est fait à ces réfugié.es, la politique de protection, de refoulement, de rapatriement et aussi la vie tout autour du camp, les habitant.es du pays présent, leurs craintes, leurs solidarités aussi.

Avec Sylvain Gabriel, Yolanda MPelé, Ilène Grange 

Projet soutenu par la Cimade – Amnesty International – l’Acat

2016 Novembre – Festival Migrants Scène Lyon

2016 Mars – Musée de la Résistance et de la déportation de Lyon

2016 Mai – AG des MFR de l’Isère

2016 Novembre – Niort avec le soutien de l’ACAT

2017 Aout – Les Vans/ festival Fatche avec le soutien d’Amnesty International