Histoire d’eaux

d’après Humus de Fabienne Kanor

Des voix de femmes esclaves se dressent, venues d’horizons différents, de captivités différentes et de terreaux qui se mélangent entre eux, se rencontrent. De terres multiples, ces femmes réduites en esclavage se retrouvent dans les soutes sombres d’un négrier, sur la mer. Venues de terres multiples les voici sur la mer. La terre et la mer se rejoignent alors, et c’est la boue qui se crée, et les entraîne. Ces femmes ont chacune une voix, une souffrance, une histoire, un visage. Elles forment un chant. Sirènes sacrifiées, leur voix se mêlent et il est soudain question de sauter par dessus bord, de sauver sa vie, de regagner la rive, ou de regagner sa liberté dans la mort s’il le faut ; « la mort plutôt que l’esclavage ! » dira l’Amazone.

Avec Marie Audrey Simoneau, Pauline Hercule, Carmel Petit, Guillaume Vérin

Viole de Gambe Louise Bouedo

Mise en scène Ilène Grange

Scénographie Jonathan Raffin

Lumières Marie Vuylstecker

Dessins Alice Minier

Photographies Alice Minier

Remerciements Alice Minier, Pierre Hoezelle, Vincent Levesque, Emmanuelle Lavol, Joelle Beli Titi, Jonathan Raffin ainsi que tous les membres de l’Atre qui ont soutenu notre action.

Projet soutenu par la Région Rhône Alpes, la DAC Martinique, Le Conseil Général de Martinique, le Centre culturel de Rencontre Fonds St Jacques, La Maison des passages, Les Anneaux de la Mémoire.

2010 novembre – Création – Maison des Cultures du monde – Festival Vibrations Caraïbes

2014 septembre – Résidence de création – Fonds St Jacques

2015  – 19 mai – Théâtre des Asphodèles de Lyon

2016 octobre 2016 – Tournée interscolaires – Martinique & Guadeloupe

2017 – janvier 27 et 28 – Théâtre des Asphodèles de Lyon

En savoir plus